27 octobre 2016

Technique photo : Photographier les oiseaux en vol

Voici un petit article technique sur la photo d'oiseaux en vol. Je parle ici d'oiseaux d'une certaine taille, généralement des rapaces ou les oiseaux d'eaux type goéland, héron, cormoran, canards...

Tout d'abord parlons matériel :

-un boitier réflex, car il faut un appareil très réactif pour faire la mise au point et prendre la photo

-un objectif de type zoom idéalement, ça permet de trouver plus facilement notre sujet dans le viseur. Focale 300, 400 ou 500mm

-pas besoin de trépied, car à moins d'une super rotule pandulaire, on est plus à l'aise à main levée

 

Ensuite le nerf de la guerre, les réglages :

-mode priorité ouverture

-ouverture réglée sur F7.1 ou F8 pour avoir un peu plus de netteté sur le sujet et une plus grande marge de manoeuvre

-mode de mise au point AI focus (chez canon), c'est à dire mise au point en continu

-mode prise de vue en rafale haute vitesse

-mettre une valeur iso permettant d'obtenir une vitesse entre 1/500° et 1/2000°

-si votre oiseau passe au dessus de vous et que le fond est le ciel, les nuages ou de la neige, votre appareil va être comme "ébloui" et va sous exposer votre photo, l'oiseau sera trop sombre. Il faut donc veiller à surexposer votre photo pour bien voir l'oiseau. Selon le sujet et les conditions de lumière, ajouter une correction d'exposition entre +0.66 IL et +2 IL.

 

Voici quelques exemples de clichés d'oiseaux pris en vol (vous pouvez cliquer sur les photos pour les voir en plus grand avec l'article complet), avec les réglages associés (toujours en priorité ouverture + mise au point continue) :

Exemple 1 : Un grand corbeau, noir sur fond lumineux. Obligation d'appliquer une forte correction d'exposition :

Source: Externe

400mm | F7.1 | 100 iso | 1/320° | +1.66 IL

Exemple 2 : Un aigle royal, à ma hauteur, il tourne en se mettant sur le côté, donc le soleil est en plein sur lui, il a des couleurs plus neutres, correction d'exposition moyenne :

Aigle royal 800

400mm | 7.1 | 200 isos | 1/640° | +0.7 IL

Exemple 3 : un vautour fauve sur fond naturel. Ici, pas de ciel lumineux, donc pas vraiment besoin de corriger l'exposition :

Source: Externe

400 mm | F7.1 | 320 isos | 1/320° | +0.33 IL

Vous voyez que pour ces grands planeurs qui ne battent pas des ailes, des vitesses réduites comme 1/320° suffisent amplement. Inutile de monter les isos pour obtenir des vitesses de l'ordre de 1/2000°. Ces vitesses ne seront utiles que pour de plus petits oiseaux qui sont bien plus rapides.

Notez que prendre des oiseaux en vol est difficile, il faut s'entrainer pour bien "viser" puis les garder dans le viseur au bon endroit. Il y a aussi beaucoup de photos qui finiront à la poubelle, même avec un excellent boitier, souvent la mise au point est ratée, ou c'est nous qui cadrons mal et un bout d'aile sera coupée etc... Ne désespérez pas, entrainez vous et continuez !

Un dernier conseil : la plupart des objectifs ont un limiteur de plage focale. Sur le mien, la mise au point est de 1 mètre 80 jusqu'à l'infini, mais je peux déplacer cette limite de 6 mètres 50 à l'infini. Comme il est très rare d'avoir un oiseau à 2 mètres de soit (et illusoire de vouloir le prendre en vol à cette distance avec un zoom), je bloque toujours la mise au point sur cette distance. Pourquoi ? Car comme ça l'objectif travaille sur une plage réduite et n'essayera pas de faire la mise au point entre 1m80 et 6m50, il sera donc bien plus rapide pour faire la mise au point !

Bonnes photos à tous !


Commentaires sur Technique photo : Photographier les oiseaux en vol

Poster un commentaire