04 janvier 2013

Faire des photos animalières en basse vitesse

En photo animalière, on est souvent confronté au problème des basses vitesses. Les animaux se cachent des humains, et on les voit plutôt au petit matin, au coucher du soleil, ou cachés en pleine forêt. Dans tous les cas, il y aura peu de lumière, et donc l'appareil photo aura du mal à faire une photo correcte. Pourquoi ?

Peu de lumière = vitesse lente pour prendre la photo = risque de tremblement, de bougé de l'animal = photo floue

  • Alors, comment faire une photo nette en basse vitesse ?

1°) il faut travailler en priorité ouverture (mode A ou Av). Réglez le diaphragme (l'ouverture) sur la plus petite valeur (F2.8, F4 ou F5.6 selon votre objectif). Ainsi on aura plus de lumière qui rentre. Dans ce mode, l'appareil cherchera toujours à avoir la meilleure vitesse avec l'ouverture donnée pour une exposition correcte.

2°) Ensuite montez les iso au max. Les boitiers récents peuvent facilement monter à 3200 ou 6400 iso, profitez en !

Le but de ces 2 réglages est d'obtenir une vitesse suffisante. Elle sera surement suffisante pour un sujet tranquille, mais à l'ombre, le soir, oublier les animaux qui courent, les oiseaux en vol etc... La bonne vitesse est environ 1 sur votre focale. C'est à dire qu'avec un objectif de 300mm, une vitesse de 1/300° est bonne pour ne pas avoir de flou de bouger (= quand vous tremblez).

Mais on peut descendre en dessous de ces vitesses et avoir une photo bien nettre grâce à :

1°) un objectif stabilisé. On peut gagner 1 à 2 vitesses grâce à la stabilisation. Par exemple faire sa photo à 1/200° au lieu de 1/300°.

2°) un bon calage. Si vous êtes calé vous ne tremblerez pas ou très peu. C'est encore plus efficace que la stabilisation. Vous pouvez vous caler en mettant votre coude contre votre poitrine et en ne respirant plus. Vous pouvez vous appuyer contre un arbre, sur votre sac si vous êtes allongé par terre. Il y a aussi les monopodes et les trépieds pour ne pas bouger.

Dans tous les cas, c'est avec de la pratique que vous apprendrez à ne plus trembler et à faire des photos à des vitesses très faibles. Voici par exemple, après 3 ans "d'entrainement", une photo de lapin au petit matin en basse vitesse :

lapins

J'ai pris cette photo à 400mm à main levée (sans trépied ni rien). En théorie j'aurais donc du utiliser une vitesse de 1/400° pour qu'elle soit nette, mais c'était impossible vu le manque de lumière. Grace à l'entrainement, mon coude contre ma poitrine et la stabilisation de l'objectif, j'ai réussi une photo nette à seulement 1/60° !

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Niko_ à 12:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur Faire des photos animalières en basse vitesse

    Précision pour un APSC.

    Petite précision : ton exemple pour un 300 mm à 1/300ème vaut pour un FF. En revanche, avec un APSC, en théorie, la vitesse mini à utiliser (sans l'IS) est de 300 mm (la focale) X1.6 = 480, donc environ 1/500ème de sec pour éviter le flou de bouger.
    Merci pour tes articles clairs et à la portée de tous. C'est pas toujours facile à expliquer, la photo, mais toi tu y arrives bien.
    Régis.

    Posté par OFGARDEN, 11 janvier 2013 à 00:07
Poster un commentaire